« Nous, écologistes, appelons à soutenir Nantes en Commun pour les municipales 2020 »

Nous sommes militant·e⋅s écologistes et nous soutenons Nantes en Commun, seule liste capable de répondre aux enjeux climatiques et environnementaux.

L’écologie : un sujet tendance ? 

À Nantes, il existe une liste verte qui porte le nom d’écologie… la municipalité actuelle parle aussi d’écologie et nous ne doutons pas de leurs bonnes intentions. Certaines personnes présentes sur ces listes sont engagées de longue date pour l’écologie. Toutefois, nous leur avons dit qu’elles se trompaient et il nous parait indispensable de le réaffirmer aujourd’hui publiquement. La politique des petits pas telle que ces vieux partis l’envisagent ne nous semble pas prendre la pleine mesure de l’enjeu. 
Nous militant·e·s pour la cause environnementale, nous citoyens et citoyennes concerné·e·s, nous marchons, réalisons des actions non violentes, faisons des plaidoyers, valorisons les alternatives… Mais au final, notre frustration est immense ! Nous sommes confronté·e·s à la lenteur de l’institution, à sa verticalité et à son immobilisme. Il nous faut faire évoluer ce monde, mais nous avons l’impression que rien de fondamentalement nouveau ne se profile.

Stop à l’attractivité verte !

Nous ne voulons plus d’une politique écologique de façade qui saupoudre la ville de murs végétalisés, à partir de décisions qui viennent d’en haut et qui ne laissent pas la place aux initiatives habitantes. La politique d’attractivité et de croissance menée actuellement par la majorité en place vise un million d’habitants sur la métropole en 2030. À Nantes des parcs, des potagers, des cafés, sont rasés pour construire des immeubles, le tout encouragé par la mairie. Cette ville de demain n’est ni respirable ni vivable.
Tous ces partis politiques ont bien compris que la participation citoyenne était un enjeu important de ces élections, mais nous ne sommes pas dupes : ces consultations sont une mascarade. C’est à la population elle même de définir collectivement les politiques écologiques à mener en fonction de ses besoins réels et quotidiens, au delà des écogestes qui ne suffissent plus et des politiques culpabilisantes. Ces choix impactent en première ligne les plus précaires, mais les questions écologiques, sociales et démocratiques ne doivent pas entrer en compétition car leurs racines sont les mêmes. 
       D’après le GIEC, 50 à 70% des leviers d’action pour limiter le réchauffement climatique se trouvent au niveau local. Et pour activer ces leviers, il faut de l’audace et de l’ambition. Il faut absolument se débarrasser du vieux modèle politique qui ne fonctionne plus et qui ne répond qu’à des intérêts économiques. L’écologie n’est pas un sujet tendance, mais doit faire partie des principes directeurs de la municipalité : que chaque décision politique passe au filtre de l’impact environnemental.

Sans morosité, sans défaitisme mais avec détermination, nous avons décidé de reprendre la main sur nos institutions locales maintenant.

Pour une écologie populaire

L’écologie est notre affaire à toutes et à tous. C’est dans cet esprit que depuis un an, Nantes en Commun·e·s rassemble des habitant·e·s convaincu·e·s que doit être menée une transformation écologique profonde, sans compromis et sans attendre. Des enquêtes ont été menées avec des milliers de Nantais·e·s et d’associations. Elles ont conduit à des propositions concrètes, chiffrées et réalistes, pour se réapproprier la ville et faire que l’écologie soit portée directement par les citoyen·ne·s dans des assemblées de quartier.  Une écologie populaire qui vise l’autonomie locale et qui réponde aux besoins de tou·te·s, peu importe nos revenus. 

Parmi les propositions de changement profond figurent par exemple : 

  • Stopper toute nouvelle bétonisation de terres et les grands projets inutiles (arbres aux hérons, projet ZAC Doulon Gohard qui va détruire 80 hectares de terres agricoles…)
  • Créer une régie alimentaire pour soutenir les productrices et producteurs locaux afin de permettre à tout le monde d’avoir une alimentation saine et locale. 
  • Créer un fournisseur d’énergie locale et renouvelable, qui développe la sobriété et l’efficacité afin de se chauffer sans se ruiner
  • Développer le réseau de transports en commun et les voies vélos sécurisées afin que nous puissions réduire au maximum l’utilisation des voitures même en habitant au delà du périphérique. 
  • Créer des assemblées de quartiers qui décident en fonction de leurs besoins des projets à mener pour répondre aux enjeux climatiques et sociaux avec un lieu ou se rassembler et un budget. 

Convaincu·e·s qu’un changement profond est nécessaire et aujourd’hui à notre portée, nous soutenons Nantes en Commun·e·s. Nous appelons toutes et tous les écologistes à analyser finement les propositions des différentes listes et à encourager celle qui se soucie sincèrement de l’intérêt commun. Les changements écologiques auxquels nous faisons face nécessiteront entraide, courage et audace et nous n’en manquerons pas. 


« Faisons l’impossible, sinon nous devrons faire face à l’impensable »  

Murray Bookchin.

Pour plus d’informations sur le programme : https://www.nantesencommun.org/

Signataires

La signature des militant⋅e⋅s les engage à titre personnel et non pas au nom des collectifs dont ils⋅elles font partie.

  • Silvan GIRAUD, Militant Extinction Rebellion et Sea Shepherd
  • Morgane PETITEAU, Militante écologiste et féministe
  • Antoine ZIMMERMANN, Étudiant militant
  • Laura MARTIN, Militante L214 et Extinction Rebellion
  • Anthony YABA, Militant pour la justice climatique et sociale
  • Régis CONTREAU, Citoyen·ne·s pour le Climat, Co-fondateur de l’association Les Nouveaux Terriens
  • Steffie KERZULEC, Militante pour la justice climatique et sociale
  • Kristell LE MÛR , Citoyen·ne·s pour le climat
  • Jean-Noël TOURET, Résistance à l’Agression Publicitaire
  • Nicole CHELLI, Membre d’Attac, gilet nantais
  • Thierry DANG, Militant écologiste
  • Jean-Roch VINET, Les Nourritures Urbaines
  • Paulo AERE, Militant pour la justice climatique et sociale
  • Romane CHASSIN-GILLET, Militante Extinction Rébellion 
  • Axel GOUGAM, Gilet jaune
  • Maxime PEREZ, Citoyen·ne·s pour le climat Nantes
  • Elise DOCEUL, Youth For Climate Nantes
  • Nicolas PATARD, Militant L214, YFC, maker chez gueule de bois, ping, enjoliveur, atelier de coréparation Nantes
  • Alice MOUNISSAMY, Journaliste scientifique
  • Sophie JALLIER  Militante écologiste pour la justice climatique et sociale, Désobéissants,
  • Jean-Pierre BOULE Militant écologiste pour la justice climatique et sociale, Gilet nantais
  • Amélie BENEZE, Youth for Climate Nantes
  • Anthony YOUSSEF, étudiant militant
  • Lou CHARTRAIN, Youth For Climate Nantes
  • Edith JAMES Militante écologiste, Collectif Nantais Contre le Surf Park
  • Thibaud MARSAULT
  • Théo TORSVAN, Militant Extinction Rebellion, AMAPien, GASEier
  • Emilien RICHARD, Citoyen·ne·s pour le climat Nantes
  • Marjorie GUILLEMOT, Citoyen·ne·s pour le climat Nantes
  • Thibault DE BARSONY, Citoyen·ne·s pour le Climat, Youth for Climate Nantes
  • Matthieu DE GENTIL, Youth For Climate Nantes, Citoyen·ne·s pour le Climat
  • Thibaud RADIN, Doctorant en sociologie et militant écologiste
  • Ambre LEONARD, Citoyen·ne·s pour le climat Nantes
  • Isabelle ANNYCKE, Citoyenne écologiste radicale
  • Madeleine HICKS, Citoyenne pour le Climat et militante Extinction Rebellion
  • Laetitia LOPEZ, Artiste cinéaste
  • Milena LESAGE, militante antipub et pour la justice climatique
  • Antoine AUVINET, militant citoyen pour le climat et gilet jaune
  • Guillaume PLANTAMP, Militant I-boycott et Extinction Rebellion
  • Alexis DUMOULIN, Collectif Citoyen pour la transition de la Garnache
  • Mylène ALLARD, Militante écologiste et féministe
  • Sophie DELAUNAY
  • Laurence BROYDE
  • Adrien SUIRE
  • Nicolas JAMES, Travailleur social et formateur. Militant contre les discriminations
  • Sandrine ROUDAUT, Auteure, editrice, maman, citoyenne engagée
  • Caroline LAGARDERE
  • Thibaud PICHAVANT
  • Sylvain JOUSSEAUME
  • Laurent CHAUVEAU
  • Daniel BUND
  • Yannick ROUDAUT
  • Gérard DESSANDIER
  • Loïc CHAUSSIN, militant écologiste et anti-capitaliste, groupe nantais pour une coopérative intégrale
  • Marine LE MÛR
  • Aurélia CAILLAREC, membre d’Attac
  • Marylène JEHANNO
  • Barbara BUSUTTIL
  • Anna LOISEL
  • Claude CANO
  • Mickaël HERRIER
  • Lucie DANIEL
  • Elena POLETTI
  • Delphine CESSOU
  • Alexandre DIAS VIGARIO
  • Gildas BARONNET
  • Paule BENIT, chercheuse et lanceuse d’alerte contre l’utilisation des SDHI dans l’agriculture.
  • Sophie DURET
  • Monique ALLARD, Membre d’ATTAC
  • Pascale DEBORD, Militante écologiste
  • Mona BENTZINGER

Je signe aussi :

La liste des signataires est mise à jour manuellement, nous publierons votre nom dans les prochains jours.

Contact : ecologistesnantes@protonmail.com
Crédit photo : Laetitia Lopez

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :